Nachos lève 1M€
et lance un nouveau concept point de vente

26 octobre 2018

Le réseau de restauration rapide d’inspiration mexicaine Nachos, fondé en 2013 à Rouen, vient de procéder à une levée de fonds de 1 M€, auprès de Turenne Capital et de l’opérateur régional en co-investissement Normandie Participations. L’objectif pour l’enseigne qui compte actuellement 4 points de vente en France, dont deux en franchise, pour un CA au-delà des 3 M€ sera d’accélérer le développement avec une trentaine d’ouvertures dans le viseur d’ici 5 ans. Le nouveau concept point de vente qui sera dévoilé fin novembre s’inscrivant dans la lignée de la nouvelle charte graphique Nachos autour du manger sain doit l’y aider. Le co-fondateur Benoît Leroy, qui avait déjà depuis quelque temps repris seul en main les rennes du réseau, revient pour snacking.fr sur ces différents projets et les fondements d’une marque qui entend bien capitaliser sur son triptyque fajitas-tacos-salades bol préparés à la commande et complètement inscrits dans l’ère du temps.

Benoît Leroy, avec cette levée de fonds, l’histoire de Nachos semble être à un carrefour. Quelles perspectives vous ouvre-t-elle ?

Les débuts de Nachos remontent en effet à 2013 avec l’ouverture d’un tout premier point de vente au sein du centre commercial des Docks 76 à Rouen. Le succès rencontré nous a alors amené à ouvrir une 2e unité 3 ans plus tard toujours à Rouen, mais cette fois-ci sur un format centre-ville rue du Gros Horloge. Après avoir pris le temps de bien tester nos modèles, le passage à la franchise s’est opéré fin 2017 avec notamment 2 ouvertures à Toulon et Rennes en univers commercial et une place de finaliste lors des dernières « Révélations de la Franchise » sur Franchise Expo. Nous avons opéré un gros travail tout au long de l’année 2018 pour optimiser encore davantage notre modèle et réaffirmer le positionnement de la marque : nouvelle charte graphique, revisite du logo avec une nouvelle baseline #mangersain et d’ici quelques semaines le nouveau format point de vente sur l’une de nos unités historiques rouennaises actuellement en travaux. L’équipe du siège a également été restructurée avec l’arrivée notamment d’un responsable communication. Cette levée de fonds de 1 M€, opérée auprès des fonds Turenne Capital et Normandie Participations qui ont cru au projet et au potentiel Nachos arrivent donc à point nommé pour nous permettre de développer rapidement le réseau en propre dans les deux prochaines années, tout en poursuivant le maillage national en franchise.

Quelles orientations avez-vous prises pour ces adaptations du concept Nachos ?

Nous avons cherché à mettre en avant, encore davantage, ce que sont les fondements du concept enseigne et qui s’inscrivent complètement dans les attentes clients du moment. A savoir une cuisine saine et équilibrée, faite sur place et élaborée chaque jour en point de vente à partir de produits frais. Le logo, auquel nous avons souhaité donner davantage de caractère avec sa baseline #mangersain et notre piment vert, en est l’illustration avec la volonté aussi, de moins accentuer sur l’identité mexicaine du concept. Nos 3 familles de produits phares – les fajitas, les tacos et salades bols – garnies devant le client à partir d’un large choix d’ingrédients chauds ou froids et 3 sauces au choix restent néanmoins bien entendu les mêmes. Mais de nouvelles offres font leur apparition avec chaque mois une nouveauté mise en avant comme en ce moment les falafels mais aussi les soupes ou encore de nouvelles offres végétariennes qui ont été spécialement travaillées. L’offre sucrée sera également progressivement renforcée tandis que nous allons mettre en place un nouveau service de jus de fruits frais d’ici début 2019.

Sur un créneau de la restauration rapide mexicaine concurrentiel, quels sont, selon vous, les atouts de Nachos ?

Je mettrais d’abord en avant la qualité de nos produits et les engagements en ce sens que nous avons pris. Chez Nachos, encore une fois, aucun produit n’est surgelé. Notre viande est française, les plats sont longuement mijotés, nos sauces – comme notre 100 % cheddar – sont préparées chaque matin tandis que nos piments viennent directement du Mexique. Nous jouons la transparence avec des cuisines ouvertes et des burritos et tacos garnis à la commande devant le client. Et tout cela pour un prix très abordable avec des menus qui démarrent dès 6,50 € et un ticket moyen autour de 11-12€ sur nos unités. Le nouveau format point de vente, qui ouvrira à Rouen d’ici la fin novembre, permettra aussi d’offrir un lieu de consommation sur place plus agréable avec des espaces plus cosys, davantage de places assises alors que seules 30 % des commandes en centre commercial et 50 % en centre-ville sont emportées. Il sera également davantage inscrit dans l’ère du temps grâce notamment aux nouveaux menu-boards et surtout la mise en place d’une borne de commande digitale pour fluidifier les flux.

Quelles seront vos priorités de développement ?

L’objectif, avec cette levée de fonds, est déjà d’ouvrir de nouvelles unités en propre avec un cap de 5 nouvelles succursales dans les deux ans. Celles-ci se feront prioritairement autour de la région normande ou à proximité. Les performances de notre unité rouennaise de centre-ville de l’ordre de 1 M€, nous invitent à prioriser ce type d’implantation en local tandis que sur le reste de la France, nous privilégierons la franchise avec l’ambition pour Nachos d’atteindre un réseau de 30 unités d’ici fin 2023.

Instagram